Que'ch'infinita Providensia et Arte, Vasquin Philieul de Carpentras
Poèmes

Que'ch'infinita Providensia et Arte

par Vasquin Philieul de Carpentras

Celluy qui art monstra plus qu'admirable,
Et providence en l'infiny mystère,
Quand il créa l'un et l'autre hémisphère,
Et plus que
Mars
Juppiter amyable :

Venant ça bas donner clarté durable

Aux saincts escriptz, qu'avant n'avoient sincère,
Print
Pierre et
Jehan des rhetz et de misère,
Et leur fit part en son règne honnorable :

Il ne daigna vouloir à
Romme naistre,

Comme en
Judée : ainsy veult & ordonne,
Que l'humble estât sur tous aultres soit maistre.

Or un soleil d'un petit bourg nous donne
Tel, que nature et la place est ornée,
Dont entre nous si belle dame est née.



Poème publié et mis à jour le: 16 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top