Poèmes

Quand la souffrance est trop forte

par Georges Bleuhay

Il est des jours sombres il est des nuits tristes
Il est des désespoirs qui ne peuvent s’exprimer
En de profonds chagrins la douleur subsiste
Parfois le poète ne peut que sangloter

Car il est sensible ce chantre au verbe haut
Il idéalise les plus grands sentiments
Et il écrit des mots pour exprimer ses maux
Quand son âme saigne il les clame à tout vent

Ces mots sont des larmes qu’il ne peut contenir
Qu’il répand en des vers sur la feuille de papier
Sous forme d’un sonnet ses plus beaux souvenirs

Ils se sont envolés et il gémit en vain
Lui qui se croyait fort qui se voulait altier
Perd même la dignité du titre d’écrivain

Extrait de: 
Le miroir brisé - Edilivre Paris 2016

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top