Poèmes

Printemps

par Langlet Serge

Printemps.

Des cimes enneigées, aux rivages joyeux,
Il y a des journées qui paraissent plus belles
Cela tient, semble-t-il, à des choses irréelles,
Mais il est vrai, pourtant, que l’on est plus heureux.

Les bourgeons apparaissent sur ramures et buissons,
Les oiseaux font leurs nids d’amour et de douceur,
Leurs cris et leurs ébats s’ajoutent à la rumeur,
Qui sourde de la Terre et vibre à l’unisson !

Parterres de violettes et narcisses odorantes,
Éclaboussent les champs de gouttes de couleurs,
C’est une symphonie de formes et de couleurs,
La nature renaît, ce prodige m’enchante.

Et il y a dans l’air je ne sais quelle odeur,
Très fugace pourtant, mais que je connais bien,
Faite de senteurs et de touts petits riens,
Aucun mot prononcé pour me parler au cœur,

L’homme près de la terre le sait et le comprend,
Il y a en chacun un regain d’énergie,
Bien plus puissant que tout, c’est le chant de la Vie,
C’est le cri des beaux jours, c’est l’hymne du Printemps…

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top