Poèmes

Pointe

par Pierre Reverdy

Pierre Reverdy

Au coin du bois

Quelqu'un se cache

On pourrait approcher sans bruit

Vers le vide ou vers l'ennemi

En tombant la nuit s'est fendue

Deux bras sont restés étendus

Dans l'ombre un regard fixe

Un éclair éperdu

Pour aller plus loin vers la croix
Tout ce qu'on voit

Tout ce qu'on croit
C'est ce qui part

Là ou ailleurs sans qu'on le sache
Avec la peur d'aller trop près
Du ravin noir où tout s'efface



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top