Pierre Corneille - Poèmes de Pierre Corneille
Poèmes

Pierre Corneille

Oeuvres poétiques

Biographie de Pierre Corneille

Pierre Corneille (Rouen, le 6 juin 1606 - Paris, le 1er octobre 1684) était un poète et tragédien français. Il est généralement considéré comme l'un des trois grands dramaturges français du 7ème siècle, avec Molière et Racine. Jeune homme, il a gagné le précieux patronage du cardinal Richelieu dénoncée par la nouvelle Académie française pour avoir violé les unités. Il a continué à écrire des tragédies bien accueillies pendant près de 40 ans. Sa véritable ambition était cependant depuis ses études d'écrire de la poésie (également en latin) et des pièces de théatre. En 1636-1637, Corneille a écrit et produit son chef-d’œuvre, Le Cid (1637).
Avec Jean Racine, son contemporain et rival, il est considéré comme le plus grand dramaturge tragique de France. Né à Rouen, il fit ses études chez les jésuites, étudia le droit, entra au parlement de Rouen en 1629 (année de la première pièce) et fut membre de cet organe judiciaire pendant 21 ans. Le fait qu’il ait produit 20 pièces en tant que membre du Parlement, et 12 après, témoigne à la fois de son énergie et de sa vitalité.
Bien que Corneille soit considéré comme le fondateur de la tragédie française, 6 de ses 8 premières pièces de théâtre, à commencer par Mélite (vers 1629), étaient des comédies. Dans chacune, cependant, il travaillait à la création du héros cornélien. Dans La Place Royale (1633-1634), sa comédie n'exclut pas le sérieux. Le héros abandonne son épouse proposée car il estime que l'amour n'est qu'une phase de la vie et ne justifie pas de sacrifier le devoir et la liberté.
Le meilleur examen des motifs héroïques se trouve dans Le Cid (1637), qui a été influencé par les récits espagnols du célèbre guerrier du 11ème siècle connu sous le nom du Cid. Dans ce premier chef-d'œuvre de Corneille, le héros se situe dans un monde social clairement défini. Le conflit surgit entre les revendications de la société et le choix personnel. En fin de compte, l'amour doit être subordonné à un sens supérieur du but. Le problème du choix est souligné différemment dans chacune des pièces principales de Corneille. Au Cid c'est un honneur; dans Horace (1640), le patriotisme; dans Cinna (1640-1641), la politique; et dans Polyeucte (1642-1643), religion. Ces quatre pièces sont considérées comme les plus grandes réalisations de Corneille en tant qu’écrivain et penseur.
Corneille a écrit ou collaboré à plus de 30 pièces au cours d'une carrière de 45 ans. Son chef-d'œuvre, Le Cid, est la première tragédie classique en français. Son travail a dominé la scène française au cours de la première moitié du 17ème siècle et a contribué à définir le caractère du théâtre classique. Chaque pièce révèle l'essence de la tragédie cornélienne. Le conflit ne finit généralement pas dans la mort et la destruction, comme dans les pièces de Racine, mais dans la croissance morale et le sens du devoir. Les protagonistes réalisent soudainement qu'ils doivent acquérir la force morale et faire ce qui est juste, indépendamment du coût personnel. Ces quatre pièces sont des chefs-d’œuvre de la vision morale.
Le dramaturge, auteur et philosophe Voltaire a créé, avec le soutien de l'Académie Française, une collection annotée en douze volumes d'oeuvres dramatiques de Corneille, 'Les Commentaires sur Corneille'. Ce fut la plus grande œuvre de critique littéraire que Voltaire a assemblé. La proposition de Voltaire à l'Académie décrivait Corneille comme faisant pour la langue française ce que Homère avait fait pour le grec: montrer au monde que cela pouvait être un support pour le grand art. Voltaire était amené à défendre la littérature française classique face aux influences étrangères de plus en plus populaires telles que celle de William Shakespeare. Ceci s'est reflété dans la première édition des Commentaires, publiée en 1764, qui assemblait les meilleures œuvres de Corneille et contenaient des critiques relativement sourdes. Lors de la deuxième édition, publiée 10 ans plus tard, Voltaire en était venu à une évaluation plus négative de Corneille et à une vision plus ferme de la nécessité d’une critique objective. Il a ajouté cinq cents notes critiques, couvrant davantage d'œuvres et prenant un ton plus négatif. Les opinions des critiques sur Corneille étaient déjà très polarisées. L'intervention de Voltaire a polarisé davantage le débat et certains critiques ont perçu ses critiques comme pédantes et motivées par l'envie. Au 19ème siècle, le courant d'opinion s'est retourné contre Voltaire. Napoléon exprima sa préférence pour Corneille plutôt que pour Voltaire, rétablissant sa réputation de dramaturge tout en diminuant celle de ce dernier.

Consulter tous les textes mentionnant Pierre Corneille

Poèmes de Pierre Corneille


Pierre Corneille

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top