Old Up, Claude Mourthé
Poèmes

Old Up

par Claude Mourthé

Je te salue la vie

qui m'as si souvent empoissonné l'existence

de tout petits poissons d'argent

et d'or

car d'or est déjà comme on le sait tout ce qui vaut

ni les bons mots ni les bons sentiments de l'origine de ces oripeaux

ne nous accompagneront au tombeau que saurons-nous

l'or si

mais l'or cela peut être aussi

le sourire d'une fille dans la pénombre d'un bal

deux jambes qui tricotent sous un soleil printanier

une furtive caresse sur une épaule qui ne se dérobe pas

l'or c'est cacher pudiquement ce que l'on aime trésor

taire les mots qui blesseraient ou seraient injurieux porter partout en soi et chez les autres la paix universelle occuper dans le monde une place modeste mais rafraîchissante garder en
somme le dessus du panier jeter le reste à la poubelle et souhaiter après l'inéluctable fin une épitaphe humoristique

Savez-vous ce qui s'est passé tout a paru soudain dérisoire

et même ridicule une fracture et la facture de tant d'erreurs

nous guettions des frissons nous n'eûmes qu'un orage il ne m'intéressait alors qu'une vie illusoire non pas la gloire je m'en foutais mais la perpétuelle évasion hors de
soi

où donc se trouve l'absolu

au coin de cette cheminée là-haut sur le toit

retombant dans des chaussures glébeuses sous un corps fatigué tairai-je la voix des anges qui me parlent

ou dans le dialogue continu avec celui que nous appelons

faute de mieux

Dieu

tels sont

les interrogatoires

péremptoires

à l'instant d'entrer en gare

côté départ

Je ne me soucie plus d'être le roi de l'univers

l'ai-je jamais été

et disons-le tout net qu'est-ce qu'un roi

un roitelet eouronne

un rien un pet de nuage ronde

et qu'est-ce que l'univers et chancelante

tout et rien ongles rognés

autorité contestée nous naviguons à vue dans un monde surfait queue basse et jamais ne nous posons cette question que sommes-nous au juste

nous minables petites bulles à la surface de la terre bouillonnante nous et notre espérance de vie inquantifiable à l'échelle de l'univers nos pauvres tentatives
d'explication dudit



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top