Poèmes

Ode aux Vaches

par Géo Norge

Norge

Allez-y. vaches sacrées.
Je suis seul à vous entendre.
Votre chant s'est retiré
De leurs oreilles de cendre.

Donnez votre lait qu'on guette
Aux ordinaires barattes.
Gardons nos secrets, fillettes
Par le
Tigre et par l'Euphrate.

L'homme rond, l'homme carré.
Tout l'homme géométrique
N'écoute d'un cœur zélé
Que le sifflement de trique.

Inutile de beugler

Si haut !
J'ai compris, mes vaches.

Et nos destins sont réglés

Par une même cravache.

Ruminez les gazons bêtes.
C'est encor loin l'empyrée
Après quoi vous soupirez
Comme l'ours et le poète.

Ce qui fait votre langage
Si noble et riche de ton,
C'est qu'il puise dans l'herbage
Le cri même du limon.

Tu rêves, je rêve, ils rêvent,
O ma vache ensommeillée.
Crois-tu que les nuits s'achèvent.
Crois-tu qu'on va s'éveiller?



Poème publié et mis à jour le: 29 juin 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top