Poèmes

N'avons Epars une Semence Vraye

par Jean du Clicquet de Flammermont

N'avons epars une semence vraye ?

A quelle cause y eleve l'ivraye

Le chef cornu ?
Celuy qui chaudement

Poursuit mon nom, m'a donné ce tourment.

Est vostre ébat, que de bander en voie

A l'arracher vostre paume s'emploie ?

Laissez l'en pied, qu'a cest arrachement

Vous n'essartiés le vigoureux froment.

A la moisson, j'enjoindray de la traire,

La mettre a part, et gros faisseaux en faire

Pour la darder au gouffre de l'ardeur.

Que dites vous, ô vous que le fardeur

Tient la main gourde entre l'active race

Du
Dieu jaloux ! ne doutés qu'on vous fasse

Ce jugement au jour du grand cardeur.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top