Poèmes

Mutshatsha

par Jean-Paul Labaisse

C’est un poste de brousse au fond du Katanga,
Quelques maisons au bord d’une route de terre,
L’herbe jaune, le sol rouge, les termitières,
Le ciel démesuré… Ici, c’est Mutshatsha.

La gare semble vide, on voit des wagons plats,
Des trains abandonnés le long de quais déserts ;
Ils emporteront demain le cuivre et le fer
Vers Dilolo, vers l’Atlantique et l’Angola…

J’ai quitté le chemin et je marche au hasard,
Tranquille, j’aperçois des fourmis, des lézards,
De légers papillons montrant leurs ailes blanches.

J’enlace un eucalyptus à l’écorce grise,
J’écoute frissonner ses feuilles et ses branches,
Et je m’endors bercé par la plus douce brise….

septembre 2014

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top