Poèmes

Litanie pastorale

par Côme Coudrier

Oyez dérouiller le toxin !
Mignonne, allons voir si la rose
Estafila de tétanos
Paul et Virginie sans vaccin.

Elyminez Robinson, tiques !
Juliette et Roméo suppurent
Pure nature est tombe sûre
En rupture d'antibiotiques.

Rossignol, chante mon amibe !
J'ai le cœur à laper fontaine
Gai patauger en notre Eden
Que le poliovirus imbibe.

Envoi : D'extinction.

Extrait de: 
Litanies matinales



Poème publié et mis à jour le: 24 aot 2018

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top