Poèmes

L'Issue

par Rene Char

René Char

Tout s'éteignit :

Le jour, la lumière intérieure.

Masse endolorie,

Je ne trouvais plus mon temps vrai,

Ma maison.

L'amble des morts mal morts
Sonnant à tous les vides; À un ciel nuageux
Je me délimitais.

Nourri par celui qui n'est pas du lieu,
Pas après pas, quasi consolé.

Pleine sera la vigne
Où combat ton épaule,
Sauf et même soleil.



Poème publié et mis à jour le: 12 juillet 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top