Les Ecrits du Mercredi par Vitiello Frédéric
Poèmes

Les Ecrits du Mercredi

par Vitiello Frédéric

LES ECRITS DU MERCREDI

Les attentes pâles de la journée
Ralenti d’existence en marge de la vie
Reflètent en rien
Le cœur de l’être

je m’agrippe
à ce souffle indicible
qui marque en moi
la fin d’un devenir
Je tente une dernière candeur
Afin de me soustraire
A la pauvre journée

Griffure d’un ciel intérieur
N’apporte pas toujours
La bleuité radieuse
D’un élan vers le soleil
Mes pas de chat
Guettent une proie offerte
Sans se soustraire au risque gracieux
d’une mise à mort de l’instant.
Je marche dans le silence
je bute sur le sol de velours
comme pour me donner
une part de risque.

Que Pensez-Vous de ce Poème?

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top