Les désordres poème de jacques ceaux
Poèmes

Les désordres

par jacques ceaux

J’envie l’image du jour vibrant où vivent les âmes
ventriloques et bavardes elles ondulent comme vent
je surprends parfois leurs yeux dans mes flammes
rebondissent fières dansent nues autour des cadrans

C’est le coin de la nuit, l’arrête le point du jour
le nez fabuleux et ses désirs obscurs
l’aube viendra ciselée balancelle
foin des échos qui dynamitent

des champs nappés de noir
Les désordres subiront
leur calme et valeureux retour
les ordres des tyrans n’auront plus cours

et avec toi je renaîtrai comme l’eau qui coule
j’aurai des endroits plus froids et de vifs contours
c'est midi qui m'a trouvé là sans plus de peau
échoué sur le sable gris d'un ciel en pleurs

la bouche ample ouverte ne connait plus de mots
saisit un verre à la main et un éclat de rage au cœur

2011


Poème publié et mis à jour le: 03 avril 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top