Poèmes

L'Antre Nous - Acte 3

par Joh Hope

Le crépuscule muet agonise sur votre seuil
Quand sombre dans l'Absurde tout écueil;
L'ironie feint la résignation puis se recueille,
La peur grave ses maux par delà chaque oeil....

Un voile sombre englue mes cils
Mes paupières se closent, dociles...
Ô Pendule, à vive allure, tu oscilles;
Alerte! Les connexions s'amplifient!

- " Mince alors! Tu ne vouvoies plus..."
- " Bon sang! je ne vous vois plus!!!!
- " Quand bien même! Suis ma voix!"
- " La tienne? Quelle piètre claire-voie!"

- " Bonté divine! Ta frayeur transpire..."
- " Bingo,Tu me devines! Elle t'inspire?"
- " Je l'effleure à peine qu'elle se terre!"
- " Elle affleure car elle préfère se taire..."

Nos égos écument sans complaisance
Face à cette absolue intransigeance...
Ô Sempiternelle impasse, à qui en vouloir
Puisque nul ne détient le véritable savoir?

- " Hé ho! Tu es bien là? Ton esprit semble s'en lasser..."
- " Oui, forcément! Tu le balades tel un chien en laisse!"
- " Non, tu te trompes! Je m'essayais juste à l'enlacer..."
- " Stop! Tu m'exaspères! A tes futilités, je te laisse!!!"

- "Que devrais-je donc déduire de cet orgueil farouche?"
- " Prouverais-tu par là ton humilité? La Sainte-Nitouche..."
- " L'humiliation? Un signe exquis de ton impuissance..."
- " Qui méprises-tu ainsi pour contrer ces incohérences?"

- " Et si nos prétentions n'étaient que vils mensonges..."
- " Wow, voilà une proposition séduisante! Arguments?!"
- " Aie! Il s'agit plus d' une intime conviction! j'y songe!"
- " Va-y! Selon Toi, seraient-elles liées inextricablement?"

- " Possible... Oui, ça tilte: Vanité, scrupules, modestie..."
- " Des indices, un rébus? Une constance cette répartie!"
- " Un compliment? Si équivoque soit-il, je te le réciproque ..."
- " Oufti! Je frise l'électrochoc: nos idées s'entrechoquent!

" L'Antre Nous - Acte 3"
Copyright Joh Hope, 16&17.08.2015
TDAR

Extrait de: 
" L' Antre Nous"

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top