Poèmes

L'Absence du Celtisme a L'Ode Tragique ; L'ésotérisme

par Marguerite Ostère

Cendrée, écume de plomb suant sur l’écorché, dessine les contours d’une vaste utopie où renaît les songes .
Je voyais la forme dépassée en mon cerveau, ce n’était pas paysage que je cherchasse mais autre forme de vie.
Le poisson sage mangeur de glands des mythes celtes oubliés. La paresse était mon fardeau et les gens ma prison, j’évoluais pas à pas le progrès de construire un renouveau. Je ne cherchais alors plus, j’observais songeant à comment pourrais-je exécuter
l’intérieur autrement que par le style. Détruit d’une explosion, la fluorescence des abords à la rive flottante, détraquait l’image polie de la pierre spongieuse. Cela n’était que déclaration, la forme était correspondante et le signifié absent. Cesser le bruit pour faire naître la discordes des odes, le chant du bouc corrosif

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top