La petite mort (en duo avec Sabrina David) poème de Christian Castillo
Poèmes

La petite mort (en duo avec Sabrina David)

par Christian Castillo

Amour

De fabuleux trésors sur ta peau j’ai trouvé
Des petits morceaux d’or, d’un astre étincelé
Tout un ciel étoilé m’invite dans tes cieux
On peut y arriver quand on y va à deux

Rien n’est jamais trop loin de l’amour à côté
Quand on prend le chemin de son éternité
Peu m’importent les vents, nos souffles destinés
C’est sur tes lancinants que je voyagerai

Une âme si pure enchâssée à la mienne
Comme un joyau azur à la rendre pleine
D’une lumière qui éclaire nos deux corps
Quand mes deux bras enserrent ta petite mort (Christian Castillo)

De célestes serments sur tes lèvres je sens
Sur toi mes doigts fervents devinent leur amant
Nul besoin de te voir, être ou synonyme
Lune rejoins ce soir notre asile intime

Dans tes yeux où je vis que tu me renaissais
Par toi j’atteins et fuis vers mon éternité
L’alpha et l’oméga, prélude et dénouement
Le bonheur n’attend pas et dépend de ces temps

Si je dois mourir pour une cause : l’amour
Cela sera un jour, cela le fut toujours
Vivre pour un instant, ce fugace frisson
D’arrêter le temps quand je souffle ton prénom. (Sabrina David)

Extrait de: 
Florilège 2017 de la SAPF


Poème publié et mis à jour le: 11 novembre 2017

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top