La Marine, Paul Fort
Poèmes

La Marine

par Paul Fort

Paul Fort

On les r'trouve en raccourci

Dans nos p'tits amours d'un jour,

Tout's les joies, tous les soucis,

Des amours qui dur'nt toujours

C'est là l'sort de la marine

Et de tout's nos petit's chéries.

On accoste, vite un bec,

Pour nos baisers, l'corps avec!

Et les joies et les bouderies,

Les fâcheries, les bons retours,

On les r'trouve en raccourci

Dans nos p'tits amours d'un jour.

On a ri, on s'est baisé,

sur les neunœils, sur les nénés,

Dans les ch'veux à pleins bécots

Pondus comm' des œufs, tout chauds!

Tout c'qu'on fait dans un seul jour

Et comme on allonge le temps,

Plus d'trois fois dans un seul jour,

Content, pas content, content!

Y a dans la chambre une odeur

D'amour tendre et de goudron.

Ca vous met la joies dans le cœur

La peine aussi et c'est bon.

On n'est pas la pour causer,

Mais on pens' mêm' dans l'amour

On pens' que d'main y f'ra jour

Et qu'c'est un' calamité.

C'est là l'sort de la marine,

Et de tout's nos petit's chéries,

On accost' mais on devine

Qu'ça s'ra pas le paradis!

On aura beau s'dépécher

Fair' bon dieu, la pige au temps,

Et l'bourrer d'tous nos pêchés

Ca n's'ra pas ça et pourtant...

Tout's les joies, tous les soucis,

Des amours qui dur'nt toujours,

On les r'trouvent en raccourci

Dans nos p'tits amours d'un jour.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top