Poèmes

La Chute du Silence

par Caroline Baucher

les paroles se sont tuent : elles se terrent

le silence, vêtu de nombreuses pensées

va faire son entrées : l’ombre des mots errent

sur ses parois : il est bientôt prêt à parler

il est le rois de beaucoup de sous-entendu

qui sont bien souvent des mal entendu :

le silence a son propre langage

qui, bien plus que des paroles, nous engage.

il nous mets sur la voie de bien des réflexions :

car il s’entendait très bien avec notre ennuie :

j’ai entendu sa voix qui s’immisçait, sans bruit,

en moi : il me parlait de ce grand tourbillon.

ce tourbillon de maux, que tout ce silence,

crie à nos oreilles car en nous il sommeille :

Les maux se murent bien souvet dans le silence



Poème publié et mis à jour le: 05 octobre 2014

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top