L'école Laïque, Dominique Pagnier
Poèmes

L'école Laïque

par Dominique Pagnier

Comme le maître accorde un temps pour se relire, chacun tremble des effets de son ignorance car un saint décret de la République fixe que l'on commence d'apprendre
l'écriture en la saison où croule la royauté des arbres.

À peine plus longtemps est donné par une grande vicieuse à la nouvelle pour se dépoitrailler dans un coin du préau : on lui pose une clef sur le sein observant comme
vivement sous le métal se resserre la chair et l'on pense à la chute éternelle.

Mais tard le soir le maître corrige. Il reconnaît à leurs fautes aussi bien qu'à leur encre violette les filles du nord de l'Aube.

Elles marquent ainsi leur proximité de l'horizon.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top