Poèmes

Joies

par Francis Vielé-Griffin

J'ai fleuri mon royaume de lys frêles
Comme les vierges et comme les joies ;
Mon palais clair a de grêles tourelles
Et j'ai drapé mes cieux de pâles soies.

J'ai semé mon jardin de flores saintes
Comme les vierges et comme les joies,
Et je me suis grisé de mes jacinthes,
Aurore, à chaque fois que tu rougeoies.

Je chante en mon âme des choses folles
Comme les vierges et comme les joies,
Et j'ai trouvé de si douces paroles,
O si douces, qu'il faut que tu les croies.

Pour parfumer ta vie érubescente.
J'ai fleuri mon royaume de lys frêles,
Et que balance, à toute aube naissante,
La brise qui chante dans mes tourelles.

Pour que tes pas écrasent des arômes,
J ai semé mon jardin de flores saintes,
Que ne connaissent pas les autres hommes,
Et nous nous griserons de mes jacinthes.

Pour que ta lèvre éclose en un sourire,
Je chante en mon âme des choses folles ;
Je sais des choses, et, pour te les dire,
O, j'ai trouvé de si douces paroles.


Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top