Je Sens la Morsure poème de François Creteau
Poèmes

Je Sens la Morsure

par François Creteau

Je sens la morsure d'un démon
Mon âme attristée joue avec la confusion
Quand je hume des parfums de satisfaction
Que m'offre ces visages comme hameçon

L'enfer brûle les restes de ma raison
Ses morsuures n'ont aucune compassion
Pour mon cœur qui ne veut adoration
Pour ce mal qui me donne vaine leçon

Je récite des prières saines afin de guérir
Cette misère qui titille mon grand délire
Celui de ne plus voir ces faux sourires à venir

Dans un feu d'amour qui ne vous inspire
Je ne veux plus être ce docile messire
Qui se laisse berner par la vile duplicité
☼ŦC

Extrait de: 
personnel


Poème publié et mis à jour le: 02 octobre 2014

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top