Je Pense Bruyamment poème de Fahredin Shehu
Poèmes

Je Pense Bruyamment

par Fahredin Shehu

Pour l’humain
Donnant l’alerte : faire la pause
Et penser la raison et méditer
Pourrions-nous réussir ensemble ?
Oui c’est possible
Et préserver la plénitude de la tuerie de la domination de la transgression des efforts

Nous répandons l’Amour et aspergeons toute peau brûlée
De sa fraîcheur de résine
Jusqu’à ce qu’elle se mêle au sang et
Le remplace
Ainsi le fluide de l’Amour
Circulera dans nos veines
Puis lentement libérera notre parole
Vivra dans le miracle
Changera notre monde
Et plaira à Dieu.


Poème publié et mis à jour le: 04 janvier 2013

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top