Je m’assieds sur toutes les chaises poème de Yannis Livadas
Poèmes

Je m’assieds sur toutes les chaises

par Yannis Livadas

Je m’assieds sur toutes les chaises
Parce que il n’y a pas de place
Pour l’art

Quand a commencé
2008 2011
Ou 2012

Des gouttes de ma chemise
Qui sèche

Les carillons de Saint Geneviève

Vu que les branches ne sont pas des dépositaires
Les démocrates sont faits
Pour tomber des nuages.

L’impitoyable en tête.
Une couronne de nuit dans l’évidence ;

Les problèmes sont solution.

Mes os soupe
Dans la boue
De ma tombe.

Extrait de: 
Magnat De La Mort [Poèmes courts 1997-2011] (Éditions L’ Harmattan, 2017)


Poème publié et mis à jour le: 11 aot 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top