Poèmes

Gai Savoir

par Flora Tahavi

dans la forêt bellouvienne des dons des lancers purs en l'air les vols purs des rhizomes
la nage superficielle par profondeur
la nage dans le sang de la terre dans les os de glace lisse de la terre
la solitude est fraîche ses lèvres de cristal creusent le silence
c'est à mi hauteur la danse des passes la cadence lasse des ronces des roches dans la hanche des fougères
c'est la pièce d'à côté la chambre comme une fille des surfaces
le lit dans les pages éventées duquel tu dors les plis du lit-livre en quoi tu te loves
le stalker sait que quelque chose ne dort pas
la nuit ne dort pas alanguie elle se farde

viens mon chat mon châton viens en dormant
incisions frottements et caresses
viens mon chat quelques pas encore sans y penser
l'âme le corps l'esprit mirent leurs robes pétroglyphes
étincelles les miroirs cèlent celle qui est la rue dérobée de l'idée
au soleil de ta fièvre les peaux respirent chantent crient
la forêt fait l'amour avec toutes ses soeurs
le feu subtil prépare ses artifices
quelque chose aime toujours

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top