Enfance, Achille Chavêe
Poèmes

Enfance

par Achille Chavêe

En ce temps-là

je portais toute ma force dans mon cœur

C'était l'orgueil

celui du premier prince magnanime

de la première victoire

du drapeau bleu flottant sur la terre du juste

C'était la colère

l'impétueuse

flammes inoubliables

frissons de sang en prismes de pardon

C'était le désir agile

prenant pied dans la découverte

créant les îles de cristal

réinventant la magie blanche

C'était le péché de perle

mon vrai péché

la coupable bonté

l'admirable confusion d'amour

Je portais toute ma force dans mon cœur

sans cuirasse de mensonges

comme un enfant invulnérable



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top