Poèmes

En Voyage par les Etats

par Walt Whitman

En voyage par les Etats, nous sommes sur le départ
(Ce sont nos chants qui nous poussent par le monde, mais oui,
Qui nous font embarquer vers les pays, les mers du globe entier),
Volontiers élèves de tous, professeurs de tous, amants de tous.

Nous avons regardé s’éloigner les saisons dispensatrices d’elles-mêmes,
Nous avons dit, pourquoi un homme une femme ne produiraient-ils pas autant
que les saisons, ne diffuseraient-ils pas autant ?

Nous posons un peu dans chaque cité chaque ville,
Nous traversons le Kanada, le Nord-Est, la vaste vallée du Mississippi, les
Etats du Sud,
Nous conférons d’égal à égal avec chacun des Etats,
Nous sommes nos propres juges, invitons les femmes les hommes à écouter,
Nous nous disons à nous-mêmes : Souviens-toi, ne crains rien, sois droit,
promulgue le corps et l’âme,
Pose un instant passe ta route, sois copieux, tempéré, chaste, magnétique,
Ce que tu diffuseras reviendra comme les saisons reviennent,
Aura peut-être un jour l’importance des saisons.



Poème publié et mis à jour le: 28 juin 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top