En État de Nature, André Velter
Poèmes

En État de Nature

par André Velter

Dans la vallée de
Gogulcar les norias
Tournent à l'antique avec un bouvier et des bœufs.
Virgile tout attendri contemple ce tableau,
Sourit au temps qui dure et reprend son scooter...

Il vient de loin en loin voir un peu s'il y a
Du bonheur en campagne ou de l'aigreur chez ceux
Qui restent dans les champs à remuer de l'eau,
S'il y a des secrets à ranimer ou taire.

Est-ce un aveuglement que l'harmonie visible?

Les femmes en saris rouges qui ramassent des piments

Ont-elles de la beauté une approche paisible?

Les heures, le labeur, la fatigue, les lourdes charges
Répètent la même pièce où l'on ne sait qui ment
Dans la lumière poudrée d'un Âge d'Or en marge.



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top