Douce Nuit, Jim Morrison
Poèmes

Douce Nuit

par Jim Morrison

En période de printemps,
Le commencements des douces nuits,
Ou cette fille fuit,
Submergée de sang,

Avec la peur, de retrouver ses soeurs,
Morte par ce père si violent,
Des nuits de coups et de sang,
Qui sont mortes avec les leurs.

Elle court, prête attention à chaque bruit,
Car ce pédophile leur ayant fait mal toutes ces nuits,
Et un danger, que
Personne n'a encore trouvé.

Cet homme se suicida avec 2g d'héro dans le sang,
Car dans la nuit de tous les temps,
Dieu prépare sa colère,
Et explose à ne pas plaire.



Poème publié et mis à jour le: 20 juin 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top