Connais-Toi Ta Solitude, Stanislas Rodanski
Poèmes

Connais-Toi Ta Solitude

par Stanislas Rodanski

Ma main de gloire joue sur les fils de la vierge
La nuit est une grande lyre mélodieuse
Ma musique brûle l'ombrage des arbres mortels
Ma musique brûle d'accord avec l'eau
J'apporte ma flamme au cœur de la glace
Cristal silencieux de ma solitude

Libéré mon ombre mon reflet morts avec les feuillages
Je suis seul

Au bord d'une mer de lait où nagent des poissons fraternels
Mon sang perpétuel connaît sa profondeur

Pour aimer il faut être deux

L'amour est une grande solitude

Etoile de mer la femme est une eau méditative

Prisonnier des places des plaines multiples
J'ai fui en moi le monde
Bel espace restauré grandeur nature
Le monde lieu commun
Lieu humain

Chacun son centre intime égal à l'un à l'autre
Du pareil au même on va on vient
Tels qu'en nous-mêmes en fin de quête
La vérité nous baigne tout nus dans notre nudité rayonnante
Mille fois plus seul de se regarder dans les yeux
Et de s'y retrouver au fond du puits
Puits de science intime

Je suis si vaste d'être seul
Je me croirai multiple

Femme ton corps est une lune rousse

Ta nuit une gelée blanche

Ton corps de tous les jours est un matin

Mais tu es toutes les pluies de la mer

Et pour cela je t'aime

Aimant la nuit.



Poème publié et mis à jour le: 16 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top