Comme le Beau Soleil Prestant Ses Chauds Rayons, Flaminio de Birague
Poèmes

Comme le Beau Soleil Prestant Ses Chauds Rayons

par Flaminio de Birague

Comme le beau
Soleil prestant ses chauds rayons
A la
Lune sa seur, n'amoindrit sa lumière,
Aussi l'Amour ne pert sa force coutumiere,
Alors qu'il réciproque à nos affections.

Le
Soleil éloigné par quelque régions

De la
Lune la rend de plus beaux rais rentière,
Que lors que de plus près elle l'a en visière,
Comme chacun peut voir en toutes nations.

Ainsi l'Amour lié d'une forte cordelle

Sans le vouloir du sort par le temps ne chancelle,
Ains tant plus la moitié est loin de sa moitié,

Tant plus le feu s'accroist sous la cendre amoureuse,
Garde donc, ô mon cœur, qu'une absence oublieuse,
N'éteigne en toy l'ardeur de si vraye amitié.



Poème publié et mis à jour le: 14 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top