Ciel et Terre Incendiés, Lucien Becker
Poèmes

Ciel et Terre Incendiés

par Lucien Becker

Au ciel est sauté le bouchon un matin que l'air et la gelée ont fondu leur étreinte.
L'amant dépérissait dans les bras de sa maîtresse nordique au ventre plein de glace.
Le vin a jailli de la bouteille en mains qui ont la mollesse incurvée des gorges de pigeon.

Il y en a partout.
Il y en a tellement que la campagne se noie en tirant ses bras vers le soleil, la chevelure tordue d'amour.
Des abeilles poussent comme des grains de sable et la musique promène son châle sonore sur les arbres encore noirs.
L'air en retient des pans entre ses doigts où perle la brise.

Multiplication inouïe de vies où s'incruste, comme nécessité de l'heure, une goutte du liquide bouillant.
Submersion des activités sous un enduit d'indolence, jaune des lumières crépitant comme des fourmis.

Les yeux se surprennent des faiblesses et la joie d'être caressés par la danse des mondes naissants plonge dans leurs eaux.

La terre chante le dieu qui a broyé dans ses dents les chaînes de la prison, s'en va le front nimbé de vert — ce vert qui bientôt se taillera des cavernes sur les
coteaux, dans les vergers où mille cierges réclament le losange du feu — trébuche sur ma chair, y

ouvre je ne sais combien de voluptés dont l'existence s'exprime par des signes allégés de quiétude.
Les ruisseaux ont des gazelles invisibles sur leurs routes.

Le soleil me dénoue pour moucheter mon corps confus de ses marques d'amitié violentes.
Je m'endors sur les seins de la nudité où se poursuivent les taches du désir.
La salive de sa langue tendue lisse sur mes sens une grande douceur.
Dans mon sommeil qui dort la bouche ouverte, je retiens au vol des rêves où les mots dégouttent d'un sang lourd comme du mercure et où la sève écrase dans sa cuve
des tas d'écorces grises.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top