Chanson, Renée Vivien
Poèmes

Chanson

par Renée Vivien

Comment oublier le pli lourd

De tes belles hanches sereines,

L’ivoire de la chair où court

Un frémissement bleu de veines ?

N’as-tu pas senti qu’un moment,

Ivre de ses angoisses vaines,

Mon âme allait éperdument

Vers tes chères lèvres lointaines ?

Et comment jamais retrouver

L'identique extase farouche,

T'oublier, revivre et rêver

Comme j'ai rêvé sur ta bouche ?



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top