Cette Montagne poème de Mathieu Lachapelle-Desfossés
Poèmes

Cette Montagne

par Mathieu Lachapelle-Desfossés

Je suis à mi chemin de cette énorme montagne qu'est la vie
J'observe la campagne, qui sera ma compagne jusqu'à la fin
Elle me berce d'espoir, me donne le courage pour continuer
L'exploration de cette aventure parsemée de mystèrieuse colline grise

On rencontre des petites bêtes, souvent elles sont austères et
Espèrent infecter notre sangs, si rouge, si pur de l'eau de vie
Lorsque domptées, elles s'assagissent et une relation d'amité
Peut finalement exister entre l'homme et les belles bêtes

On peut aussi apercevoir de belle plantes et des merveilleuses fleurs
Les fleurs nous laissent souvent en pleurs, les plantes nous font respirer
J'ai besoin des deux pour être comblé, comment trouver une fleur plante?
ça ne fait aucun sens, je suis foutu, je suis comblé, je suis déja empoisonné

Je saigne de bonheur et certains n'aiment pas ça.
Ah et puis quoi, je m'en fou qu'ils n'acceptent pas.
Mon bonheur c'est mon bonheur, le leur, c'est mon malheur
Je leur ai pardonné et même que, j'en ai ajoutés à ma liste

Mon esprit en ébullition, cette merveilleuse confusion, j'écris avec mon cerveau
Celui qui m'a gardé en vie , celui qui, m'a sauvé de la peine que j'avais
Cette envie de ne plus vivre m'a quitté, je suis heureux et je continue d'escalader
Avec le sourire d'un homme qui affronte la vie d'un oeil finalement positif

Mes jambes épuisées, un peu abusées de la vie, me demande de me reposer
Pas le temp pour ça, je me suis préparé tel un chef d'un cinq étoiles
Pour cette excursion, qui me ménèra au sommet des plus beaux pavillons
On m'ouvrira les portes , en fait, mon regard d'yeux bleus les ouvrira pour moi

Je me parfume à la confiance, je la sens sur moi, mais j'en mets juste assez
Pour que je ne pue pas d elle et qu'on me reproche une certaine arrogance
Enfin, je sais que je peux, j'ai souvent voulu , mais manquait d'une dose
Qu'un artiste m'a enfin donné, je le remercierais éternellement et un jour
J'écrirais et lui applaudira puisque, je parlerais de la fois qu'il m'a motivé
Avec ces mots, tu as une belle plume Mathieu, as tu déja pensé chanter?


Poème publié et mis à jour le: 11 novembre 2014

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top