Poèmes

Cessez le feu

par Damien Paisant

Pas un jour
pour me faire oublier la guerre
Pas un jour
sans qu’elle ne se déclare

Dès l’aube déjà
le réveil sonne
la fin d’une mort savoureuse

J’ai récolté la sève de l’arbre des rêves

j’en descends maintenant

Mes yeux s’ouvrent
sur un champ de bataille

Tremblement de terre

Sur le qui-vive
mais toujours en vie
j’encaisse les tirs
de ces soldats
au cœur d’acier

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top