Poèmes

Ce N'est Rien Mes Enfants

par Elen

La descente des âgés
Quand le trou noir de la folie
Sera-t-il compris par la lumière de la lumière
Et que Dieu sera aimée par un prince féminin
En cela je ne peux que soupçonner
que même dieu en pleure...
Elle a glissé sur moi par des sombres
Les avenues sont si douces
Que ma mémoire en perd la joie
Mais bien qu’elle fût trop intense
Elle me sied à nouveau

Comme je vous ai aimés
Même si les temps me manquent
Ce n’est rien mes enfants

Que dieu ne puisse faire
Tout est déjà si pensé
Que le sentiment de votre quête
Est contenu
Par celui qui a osé douter
De ce que je ne doute même pas
Et si tu as froid dans les landes
Cours et chante ta joie petit enfant
Car j’ai inventé quelqu’un qui doute de moi
Je ne doute pas
Comment le pourrais-je?
Puisque je contiens les étoiles

Extrait de: 
Mon receuil personnel

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top