Poèmes

C'est dans une Cour D'assise que Je te Fais cette Cour Promise

par Eva Bénaïssa

Amour

En ce jour sacré de l'an 2010, en ce 4 février de notre ère, par une matinée épuisée, je me suis assise sur un des fauteuils rouge qui avait le siège enfoncé, et je l'ai littéralement décousu. J'ai fait du pop art, c'était question maison, bois et chiffons, avec un peu d'imagination. Ensuite je me suis servi un gobelet de chocolat chaud, et par une maladresse extraordinaire, une inattention première, étant donnée la cuiller, étant donnée ma main, attendu que les témoins patibulaires aient cette expression d'inattendu, attendu que j'ai pris soin d'appeler un avocat pour cette relation de cause à effet, j'ai pris la décision d'endosser le rôle de la greffière pour vous relater cette minute. Non monsieur le juge de l'application des peines, vous aurez de la peine a requérir ma liberté. Non monsieur le juge, je n'ai aucune excuse. J'accuse le hasard, et ne réfute mon innocence. Procès à suivre, tu viens de passer, je viens de vivre un court été!
Allez mon cœur bat la chamade!
Ah! si je savais comment t'aimer
Ah! si je savais
Mais je ne veux froisser la particule de ce mystère
Ah! si je pouvais m'amnésier
Mais je viens du ciel et de la terre
Ah! si je n'avais ce cœur original
Si tu n'avais toute la beauté du mal
Si je pouvais épurer la couleur de mon regard
Me délivrer de les rues de ton hasard
Non, je préfère me recueillir dans la valse de tes bras
Être une rime dans l'éclat de ton empire
Être un rire dans l'éclat de ta joie
Non, et puis fiche moi la paix, ne me dit plus chut
Non, et puis flûte, laisse moi m'emporter dans ma chute
Laisse moi souffrir de t'aimer
Laisse moi me tiédir dans l'inquiétude de ta beauté
Dans la révolte de tes cheveux
Dans la capitale de tes yeux
Au beau milieu de ton humour noir et bleu
Dans le désordre de tes défauts
Dans ton anarchie
Nectar de mon eau
Et qu'en mon cœur règne cette monarchie!

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top