Being Beauteous, Arthur Rimbaud
Poèmes

Being Beauteous

par Arthur Rimbaud

Arthur Rimbaud

Devant une neige un Être de
Beauté de haute taille.
Des sifflements de mort et des cercles de musique sourde font monter, s'élargir et trembler comme un spectre ce corps adoré ; des blessures écarlates et noires éclatent dans
les chairs superbes.
Les couleurs propres de la vie se foncent, dansent, et se dégagent autour de la
Vision, sur le chantier.
Et les frissons s'élèvent et grondent et la saveur forcenée de ces effets se chargeant avec les sifflements mortels et les rauques musiques que le monde, loin derrière nous,
lance sur notre mère de beauté, — elle recule, elle se dresse.
Oh ! nos os sont revêtus d'un nouveau corps amoureux.



Poème publié et mis à jour le: 13 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top