Poèmes

Bedeau transi

par Côme Coudrier

J'ai le cœur bien accroché
À ta cédille, ma çœur,
Et, monogame sonneur,
Il n'a pas l'heur de lâcher.

Extrait de: 
L'Aubépine du crime

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top