Poèmes

Aux Artistes du Gymnase-Dramatique

par Alfred de Musset

Alfred de Musset

(Le soir de la première représentation de Bettine.)

Ma pièce est jeune, et je suis vieux ;
Enfants, je n'en suis pas la cause.
Vous nous jouerez bien autre chose,
Et tout aussi bien, mais pas mieux.
Ne prenez pas, je vous en prie,
Ces mots pour de la flatterie,
Et mes regrets pour des adieux.

Extrait de: 
Poésies posthumes (1888)


Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top