Poèmes

Aube

par Léon Niangaly

La lune sera bergère
De nos idées en friches
Dans quarante hectares
De mains crispées
De morts chantés
De vie récusées

L'aube comme un rayon
De lumière vaginale
Nous vouant à ce sacre
Trois volumes de soleils.

Extrait de: 
Chant pour Chant Editions Jamana Bamako 1994

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top