Poèmes

Amour Estant Lasse de Trainer par les Deux

par Rémy Belleau

Amour

Amour estant lassé de trainer par les deux

Son arc, son feu, ses traits, et son aile courriere, Son carquois, son bandeau, promptement délibère De donner à son dos quelque repos heureux.

Il voûte en deux sourcils son arc dessus vos yeux, Il rend à vostre cœur sa flamme

prisonnière, Au rayon de vos yeux sa sagette meurdriere, Ses ailes il les pend à vos crespez cheveux.

Il cache son carquois sous l'enfleure jumelle De ce marbre abouty d'une fraize nouvelle, De son voile couvrant vostre visage beau :

Ainsi s'est desarmé, et en vous ont pour place

L'arc, les feux et les traits, l'aile, trousse et bandeau, Le sourci, le cœur, l'œil, le poil, le sein, la face.


Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top