Poèmes

Alep sans retour

par Lou Mishel

L'info se balance au bout d'une corde
Trempée dans l'encre du cyanure
L'âme de l'humanité est morte
Et les décideurs font bonne figure
Alep se tape un crash aux bombes
Et en hommage, on éteint les lumières nauséabondes
Pour ne pas voir les surplus de tombes
Des innocents qu'on abandonne au son des blabla de glande
Et sous-entendre qu'il faudrait l'autre joue, tendre
Alep et sa légendaire "mise en attente"
Au son des rassemblements de schizophrènes
Officiels et à la traîne
Frappant les quatre cents coups
Juste pour faire du bruit, c'est tout!
La timidité protocolée fait bien gerbé
Devant Poutine et Bachar aimant cadavérer
Avec le bomboclat iranien en complicité
Le clairon de l'international se la joue au cynisme
Bipolaire sur note de kerdave à la sauce d'un voyeurisme
Pornographique et pathétique
On offre un couloir humanitaire
Pour déplacer la misère
Et la laisser crever dans sa nouvelle tanière
L'Europe de son Amérique dont elle est la salope
Bouffe par ses trous la grosse crotte
Qu'elle digère au "sifr" d'un zéro

En pleine tronche , elle prend un veto !!!!!!!!

Lou Mishel

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top