A tes côtés, les dernières heures par Belhamissi Sadek
Poèmes

A tes côtés, les dernières heures

par Belhamissi Sadek

Amour

Qu’il est bon au radieux soleil, penser
Quand la triste grisaille nous ensevelit.
Qu’il est doux de rêver au bonheur passé,
Délice de tendresse, ses rires et ses folies.

Non sublime rose je ne t’ai jamais oubliée,
Ni du feu de tes jolies prunelles, la douceur
Ton sourire divin, ton angélique beauté,
La grâce du corps à la juvénile fraîcheur.

De toutes les jolies fleurs, la plus belle,
D’un fol amour pour toi mon pauvre cœur,
Sous le charme d’un parfum qui ensorcèle,
De vibrer ne cessera jusqu’à la dernière heure.

Ô rose bien-aimée le temps sa course effrénée
Jamais ne finit, suis-je le soir dans tes pensées ?
A tes côtés les plus douces et chaudes heures,
Les dernières voudrais vivre avant que je ne meurs.

.
Belhamissi Sadek le 09.10 2017

Que Pensez-Vous de ce Poème?

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top