A Louis Ii de Bavière, Paul Verlaine
Poèmes

A Louis Ii de Bavière

par Paul Verlaine

Paul Verlaine

Roi, le seul vrai roi de ce siècle, salut,
Sire,
Qui voulûtes mourir vengeant votre raison
Des choses de la politique, et du délire
De cette
Science intruse dans la maison,

De cette
Science assassin de l'Oraison
Et du
Chant et de l'Art et de toute la
Lyre,
Et simplement, et plein d'orgueil en floraison,
Tuâtes en mourant, salut.
Roi ! bravo.
Sire !

Vous fûtes un poète, un soldat, le seul
Roi

De ce siècle où les rois se font si peu de chose,

Et le martyr de la
Raison selon la
Foi.

Salut à votre très unique apothéose.

Et que votre âme ait son fier cortège, or et fer ",

Sur un air magnifique et joyeux de
Wagner.



Poème publié et mis à jour le: 15 novembre 2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top