A la figure du monde poème de Jacques Ceaux
Poèmes

A la figure du monde

par Jacques Ceaux

Et la figure du monde se reflète
Dans le fourmillement de l'eau sur l'étang
Si tous les corps dansent à la surface
pantins gesticulés des eaux troublées,
la musique du grand orchestre demeure
inaudible ici
à leurs pauvres oreilles.

Et leurs yeux sans lumière se noient .
Rien ne sert de tendre une main
le bruit de ce silence mange tout,
le soleil, le printemps, l'aurore
sont encore langue inconnue.


Poème publié et mis à jour le: 23 mai 2019

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Nous Suivre sur

Retour au Top