Poèmes

Vol

par Wagner Marim

Mon vol n'est pas élevé ou rampante.
Vol parce que le rêve envahit mon sommeil-Ram.
Intense.
Sans demander la permission ou d'une procuration.
Pas la brève période de sa durée,
Pas longtemps.
Le sommeil est le moment où la mouche est holistique
Au moment de rêverie,
Je ne sais pas si mystique ou magique
Il envahit un autre demi-espace.
Ayez le courage d'aigle,
La subtilité du colibri.
C'est mon étoile,
Soyez la façon dont il est.
Et quand je me réveille entressonho,
, Même somnambulisme et tendu
Vous ne savez pas quoi en penser.
Si c'est le même vol, de la maladie ou de l'hallucination!

Wagner Marim-01/05/2012

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top