Poèmes

SOLITUDE DU POETE

par Belhamissi Sadek

Quand tout se vend et tout s’achète,
Avec sa modeste plume ici-bas
Que peut bien faire le poète
Seul face à cet inégal combat.

Quand même la muse l’abandonne,
Cœur résistant à l’ouragan,
Lors de son silence on s’étonne
On peut paraître extravagant.

Rêves d’amour, cauchemars de guerre
Quoi encore faut-il trouver?
L’aile de la muse a crevé
Et mes pieds ont rejoint la terre.

Chacun ici-bas est un acteur,
Est-on sincère avec soi-même ?
Sans jamais s’attarder sur l’auteur
On relie toujours son poème .

L’œil reste témoin bien cruel,
Il semble être regorgé de vie
Épiant toute chose, plein d’envie,
Le regard troublant de tout mortel.

L’ennui, cet enfant de l’habitude
Qui accompagne chaque humain,
Qui préfère penser au lendemain
Pour mieux tromper sa solitude.

Travaillant avec belle frénésie
J’ai voulu façonner de jolis vers,
On brode beaucoup sur la poésie
Sans jamais connaître son univers.

Par Belhamissi Sadek ©0006111620-6
publié le 07.02.2017
.Illustration / je n’ai rien trouvé de mieux que ce tableau qui représente un cerf symbole de la poésie lyrique .

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top