Poèmes

Saint Louis

par Jean-Louis Vallas

"Veux-tu que nous allions dans la forêt prochaine
Retrouver l’ombre du grand Roi
Qui rendait la justice à l’ombre de son chêne
Et dont le nom est saint trois fois.

Suivi de son Joinville et sans garde il s’avance,
Manteau de sandal noir et châpeau de paon blanc,
Surcot sans manche, simplement,
C’est Saint Louis le Roi de France.

Du pont de Taillebourg aux murailles de Saintes,
Qui bat l’Anglais ? Presque un enfant,
Aux cheveux courts et blonds, à l’air doux mais sans crainte,
Au corps frêle : il n’a pas trente ans.

Mais le voilà qui joint à la gloire guerrière
Celle d’arbitre de son temps,
Dans ses propres Etats son vaincu d’Angleterre
Lui fait juger ses différends.

Suivi de son Joinville et sans garde il s’avance,
Manteau de sandal noir et chapeau de paon blanc,
Surcot sans manches, simplement,
C’est Saint Louis le roi de France.

Veux-tu que nous allions à la Sainte-Chapelle
Retrouver l'ombre du grand Roi,
Priant, la bâtissant, pour la France éternelle
Qu'il laissa plus grande trois fois.

Aux Quinze-Vingts, veux-tu, et que soit la lumière,
Retrouver l'ombre du grand Roi,
Aux aveugles encore il rend prunelles claires
Qui bénissent son nom trois fois.

Si tu veux soutenir une thèse en Sorbonne,
l'ombre est toujours là du grand Roi
Qui consacre à l'esprit ce haut lieu et couronne
Ton plus haut connaître, trois fois.

De notre Parlement, de notre Cour des comptes
C’est lui l’ancêtre, toujours lui,
Et de notre monnaie, hélas ! en quelle fonte,
Dont n’a tenu que son Louis.

Suivi de son Joinville et sans garde il s’avance,
Manteau de tiretaine et chapeau de paon blanc,
Surcot sans manches, simplement,
C’est Saint Louis le roi de France.

Veux-tu que nous allions en forêt de Vincennes
Retrouver l’ombre du grand Roi,
Qui rendait la justice à l’ombre de son chêne
Et dont le nom est saint trois fois.

Jean-Louis Vallas

Extraits de son poème couronné par l’Académie française

Extrait de: 
saint Louis

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top