Poèmes

En d'autres temps, tant d'autres ...

par de Saintes Michel

Mes vers vivent de l'air du temps.
Il nous faut attraper les mots
Les mettre au bout de son stylo
Et l'encre à la plume s'enlace
Puis sur la feuille blanche y dépose leurs traces.

Mes vers vivent de l'air du temps.
Alors voyez comme à la trame
D'entre les fils discourt leur âme
Pâte de bois, chair précieuse,
Un homme y sculpte là cette ode capricieuse.

Mes vers vivent de l'air du temps.
Ecoutez les, rivières folles
En vibrations, quand leurs alcools
De si bémol en clarinette
Enivre pour un sol, font une pirouette.

Mes vers vivent de l'air du temps.
Ils sont de flamme, de ces couleurs
Insaisissables, moirés de peur
Bleus et nuit, tendres, eau verte et jade
Ils fuient et crient voilés, noirs sur blanche parade.

Mes vers vivent de l'air du temps.
Ils se mêlent et se disloquent
Fleuves d'espaces, rivières loques
Vous enveloppent et vous pénètrent
Et cependant retords, sortent par la fenêtre.

Extrait de: 
Entrelacs

Lettre d'Informations

Abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle pour être tenu au courant de l'actualité de Poemes.co chaque début de mois.

Retour au Top